Ce que l’improvisation apporte

Qu’est ce que les ateliers d’improvisation théâtrale du Be’Ding BeDingue Théâtre vous a apportez ? dans votre moi intérieur ? dans votre votre vie sociale et personnelle ? dans vos études ? dans votre famille ? dans votre créativité ? et j’en oublie surement. A vous d’y réfléchir 😉

3 thoughts on “Ce que l’improvisation apporte

  1. Bonjour, Voici quelques éléments synthétiques sur ce que m’apportent les ateliers d’improvisation :
    – m’autoriser à sortir de chez moi pour pratiquer une activité pour moi
    – prendre du temps pour moi
    – ne pas réduire mon existence à ma fonction de « mère »
    – mettre ponctuellement de côté les « devoirs » pour inclure la notion de « plaisir »
    – me confronter à un groupe composé de personnalités très différentes (en termes d’âges, d’origine sociale, d’histoire personnelle, …)tout en affirmant/acceptant ma propre spécificité
    – sortir de ma zone de confort
    – me confronter aux regards des autres
    – ne pas chercher la performance mais le plaisir dans les jeux proposés,
    accepter ses imperfections, éviter de se comparer, …
    – par le biais des exercices et des spectacles, apprendre à mieux se connaître, se découvrir, dans ses potentialités mais également dans ce qui peut faire frein. Accepter cela.
    Un grand merci pour tous ces apports cela même si l’exercice est conjointement plaisant et complexe !!!

  2. Rigueur, concentration, ambition, dérision, sourires, rires, liberté, estime de soi, ôte-censure, imagination, détente, plaisir, empathie et guiliguili !

  3. Ce que les ateliers du Be’Ding BeDingue Théâtre vous ont apportés:

    Hum hum… Tousse tousse… Bonjour mesdames et messieurs, merci d’accepter mes paroles dans votre humble bourgade, et laissez moi vous présenter un endroit étrange, rempli d’êtres aussi déjantés que… Non en fait c’est tout, juste déjantés; menés par un homme avec un chapeau beaucoup trop beaux (l’homme et le chapeau). Cet endroit est l’atelier théâtre de Robert Brideau (les plus perspicaces d’entre vous auront compris qu’il s’agit de l’homme évoqué précédemment).
    Étant moi-même un des petits êtres mystérieux dont je vous apprenais l’existence plus haut, je peux tout à fait témoigner des faits et gestes se déroulant dans cet atelier aussi divin que démoniaque. Il s’y trame des choses qui feraient pâlir les plus courageux, frémir les plus valeureux et s’évanouir les plus braves. Mais si vous réussissez à ouvrir vos cœurs à la Roberatitude (inutile de chercher, ce mot n’existe pas), cet atelier ou se réunissent les fous, les sains d’esprit, les chauves, les chevelus, les grands, les petits, les beaux, les laids, les génies (je fais personnellement partie de cette catégorie), les sots, les pauvres, les riches, les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants, les anglais, les français, les paresseux, les énergiques et aussi tous les autres, apparaît alors comme le paradis, une oasis de douceur et d’amusement au milieu (ou à la fin ça dépend du jour de votre cours) d’une semaine de pression durant laquelle vous courez, vous vous bousculez et vous travaillez.
    Cet empyrée (je sais j’aime me comparer à un dieu) habité par des personnes se sentant libres de tous gestes, toutes paroles, bref de tout, apporte un bien être incroyable dans votre vie. Il vous permet de vous découvrir et de briser vos limites telles que la timidité. Ainsi plus de difficulté à discutailler avec l’amour de votre vie (clin d’œil, clin d’œil) ou réciter une pièce de théâtre devant toute une classe (et sans pour autant jouer le rôle de « buisson n°3 »). De plus quelques règles sont de mises au théâtre d’improvisation, notamment la déification du « Oui » et la valorisation perpétuelle d’autrui, et il faut bien reconnaître que ça réchauffe énormément le cœur comme qu’une bonne soupe de tripes de poisson bien chaude (miam), tout en réédifiant la bonne image de soi que de nombreuses personnes ont malheureusement perdue (c’est peut-être la seule phrase vraiment sérieuse que vous aurez dans tout ce texte).
    D’un point de vue personnel désormais, mon frère et ma mère ayant aussi fait du théâtre d’improvisation avec El Roberto, El Dios del Teatro, nous palabrons de manière plus libre et amusante qu’auparavant, et si nous nous disputaillons parfois, c’est en déblatérant des circonlocutions aux tournures bien plus difficultueuses que nous le faisions dans nos chamailleries d’antan (je vous rassure je ne parle pas réellement comme ça au quotidien).
    Enfin, pour bien finir cette présentation qui semble s’éterniser, laissez-moi vous dire (en même temps je me doute que vous n’allez pas arriver chez moi pour m’empêcher d’écrire au moment où justement je compose cette description) que les personnes jugeant leur imagination trop étrange ou insuffisante pour faire du théâtre sont les bienvenues car l’atelier leur permettra de comprendre comment bien utiliser cette imagination pour provoquer l’hilarité chez le public, que vous ayez un esprit peu créatif (c’est un raccourci assez barbare et faux car tous les esprits sont créatifs et remplis d’idées merveilleuses qui ont seulement des difficultés à se mettre en place), ou brumeux comme le mien.
    Pour conclure, je ne dirais qu’une chose, essayez le théâtre !
    Mesdames, messieurs, Robert, les enfants, merci de votre lecture.

    Ces ateliers m’ont permis d’élargir mon cercle de connaissances versaillaises (initialement très réduit il est vrai), de rigoler un bon coup chaque semaine, de prendre un peu plus confiance en moi dans ma capacité à amener un nouveau sujet dans une conversation, et enfin de me détacher une fraction de seconde de mes écrans d’ordinateur ou de télévision ! J’espère qu’ils vont vite reprendre !

    Qu’est-ce que les ateliers d’improvisation théâtrale du Be’Ding BeDingue Théâtre vous a apportez ?
    Les ateliers sont pour moi une petite bulle d’évasion, de bonheur, de légèreté. L’ambiance y est agréable, positive, et surtout de bienveillance ! Le jugement est interdit, et c’est juste parfait !
    Ce que j’aime aussi pendant les ateliers, c’est ce sentiment de retour en enfance, de retrouver notre âme d’enfance, de s’amuser, de prendre du plaisir à jouer, de lâcher prise et d’oublier les petits tracas de la vie !!!
    Les jeux sont variés, ce n’est jamais la même chose donc c’est cool !
    Les participants sont tous très sympas, amusants et gentils !!!
    J’adore le théâtre d’impro Be’Ding BeDingue, je continue de venir à Versailles pour assister au cours alors que j’habite à Paris
    Qu’est-ce que les ateliers d’improvisation théâtrale du Be’Ding BeDingue m’apporte au quotidien ?
    Ces ateliers m’ont permis d’apprendre à plus facilement lâcher prise, à assumer ma créativité/ma petite folie. Il m’arrive parfois de partir dans mes délires toute seule (les gens se demandent un peu « qui est cette folle ? » J ) mais j’assume totalement ! Je me détache du regard des autres, et je m’amuse ! J’ai l’impression que même cette créativité/cette petite folie fait mon unicité, et mon originalité, et j’aime bien ça !
    Les ateliers m’ont aussi à gérer certaines situations un peu stressantes :
    Par exemple, j’avais une présentation à faire à VP, et j’étais stressée ! Puis je me suis dit « tu t’es déjà retrouvée seule sur scène, en spectacle d’impro devant une trentaine de personne, tu ne savais pas ce que tu allais dire, alors ce n’est pas une petite réunion avec 3 personnes et avec un texte que tu connais qui va te stresser » J Ca m’a aidé à me dire que j’avais vécu, grâce au théâtre, des situations plus stressantes et que je m’en étais sortie.
    Donc un grand merci à toi pour tout ce que tu apportes et pour ta bonne humeur que tu apportes en atelier !
    PS: la dernière fois, on avait fait un exercice où on faisait de l’impro et tu nous reprenais sur les déplacements, la voix, les émotions etc! J’ai trouvé ça super bien !

    Qu’est-ce que les ateliers m’ont apporté ?

    Le théâtre d’impro, c’est une vraie bulle de bonheur, chaque mercredi à 18h30. On traverse tous des moments difficiles, mais dans l’atelier, on se soutient mutuellement, on s’encourage, on se détend, on oublie tout.

    Avec le Beding, on crée des liens avec des gens que l’on n’auraient pas forcément rencontrés par ailleurs, on forge des amitiés, on s’ouvre à de nouveaux horizons. On apprend à être plus tolérants aussi.

    Avec le Beding, on repousse ses limites, on apprend à s’exprimer, à explorer sa créativité, à ne pas avoir peur de la honte, du public, des autres.
    Avec le Beding, on apprend à être moins timide, à oser les choses les plus folles.

    Avec le Beding, on apprend à écouter attentivement les autres, autant le langage vernal que corporel. Ca force la concentration !
    Avec le Beding, on apprend réagir à n’importe quelle situation, ne jamais être à cours de solutions.

    Et ça a eu un impact sur la vie quotidienne. Je suis beaucoup moins timide, plus ouverte et attentive aux autres maintenant.
    Enfin, avec le Beding, fou rires et bonne ambiance garantis ! (n’oublions pas que le rire est important, ça fait vivre plus longtemps !)

    Tout d’abord merci pour ces petits exercices que tu nous proposes !
    Pour ma part les ateliers d’improvisation théâtrale m’ont aidée dans un premier temps à m’ouvrir petit à petit et à me montrer telle que je suis à des personnes que je ne connaissais pas personnellement.
    Ils m’aident également à travailler et enrichir mon imagination et mon dynamisme.
    Et pour finir dans ma vie sociale, personnelle et dans mes études, je pense qu’ils me permettent de « lâcher prise » quand par moments j’ai tendance à rester enfermée dans mes préoccupations !

    Cela m’a apporté du rire et du divertissement sa m’a appris à parler plus fort pour les oraux en classe, ça ne m’a pas apporté beaucoup de chose dans ma famille dans ma famille mais sa a enrichie ma créativité.

    J’ai voulu m’inscrire à l’impro pour m’aider à gagner en confiance en moi notamment lors de la prise de parole en public. Mais en réalité j’ai découvert bien plus que je n’aurais imaginé!
    En effet, grâce à la finesse de ton travail, j’ai pu travailler sur mes émotions et notamment la colère qui était si difficile pour moi à gérer. Tu m’as fait prendre conscience que la façon dont la gérait ne me convenait pas. J’ai pu me libérer de cela qui fut inconsciemment enfouit.
    J’ai également pu travailler ma voix. Je ne pensais pas être capable de crier si fort sans me la casser!
    J’ai appris grâce aux autres que je renvoyais une image de femme très à l’aise sur scène, installée, relaxe alors que c’est justement tout l’inverse. Je suis méga stressée à chaque fois que je dois m’exprimer devant les autres. J’ai découvert que j’arrive à masquer cela. C’est au moins un bon point je trouve.
    J’ai également été obligée de me connecter à mon corps différemment. Et ça, malgré tout, je ne l’avais pas envisagé. J’ai pris beaucoup de poids ces dernières années et clairement ce corps ne m’appartient pas. Sur scène je devais l’utiliser donc négocier avec lui mais surtout avec le regard des autres. Ça m’aurait paralysée dans d’autres temps mais la bienveillance que tu instaures au sein des cours m’a permis de le faire.
    Aujourd’hui je dois m’exprimer en public notamment pendant mes cours à la fac de médecine. J’ai eu des présentations à faire, des cas compliqués à expliquer et prochainement je devrai faire un exposer dans l’amphi. Je n’ai aucune appréhension à le faire désormais car j’utilise des petites astuces que tu nous as apprises. J’essaie de porter ma voix au loin, pour que le fond de la salle entende, je regarde les gens dans les yeux alors qu’avant j’aurais fui cela et je fais attention à ma posture également.
    J’adore l’improvisation mais celle que TOI tu nous fais travailler. Je suis super frustrée de ne pas pouvoir venir cette année. Je me suis engagée pour passer un doctorat en double cursus dans deux facs différentes à partir de septembre 2020 (Paris et Angers), ce qui veut dire que j’ai encore 8 ans d’études, en plus de mon cabinet de psycho. Je ne sais pas quand est-ce que je pourrai revenir aux cours…
    Ces cours sont bien plus qu’on l’imaginerait. C’est un véritable travail de l’être tout à fait compatible avec nos évolutions et prises de consciences. C’est un apport riche qui participe à mon équilibre.

    Les ateliers m’ont permis de recréer du lien social au moment où j’en avais besoin (étant freelance et de caractère sociale, j’avais besoin de ma dose de contacts humains) et de me défouler.
    D’un point de vue professionnel, cela m’a permis de m’améliorer grandement dans la prise de parole devant un public en étant moins stressé.
    D’un point de vue créatif, j’ai l’impression de m’autoriser à être plus loufoque, plus différents des autres dans mon humour, sans en être complexé.
    Merci pour ces ateliers, c’est finalement comme une thérapie pour moi 🙂

    Les impros mon apporter de la joie et d la bonne humeur, j’ai beaucoup plus d’énergie et de
    Réflexion ! Cela m’a pas impacter dans mes « études » ^^
    Mais grâce à ça je ne suis plus trop timide.

    Les ateliers que tu nous proposes nous apporter une sérénité et une honnêteté vis-à-vis de moi-même et une aisance vis-à-vis de mon corps. Je maîtrise mieux les actions et les choix de mise en scène dans ma vie de tous les jours. J’ai vu ma vie sociale être enrichi d’un bon nombre d’amis réels très sympathique et j’ai appris à gérer les amis avec autant d’humour et de finesse dont on fait preuve théâtre, si ce n’est plus. Pour mes études, je sens une aisance à l’oral encore plus forte se développer, c’est très important de nos jours, même si je savais déjà parler bien j’arrive maintenant mieux à capter le public. De plus je suis détendu pour tous les devoirs et les ateliers théâtraux m’apportent de la sérénité ce qui me permet d’être plus concentré en classe et dans travail à la maison. Les ateliers théâtre ou m’apporte beaucoup de sérénité, ça se voit aussi dans ma famille, j’avais quelques malentendus avec mon frère, je suis maintenant beaucoup plus tolérant envers lui ce qui m’a coûté beaucoup. Pour ma créativité, je deviens beaucoup plus attentif à la vie qui m’entoure, je note beaucoup de détails qui pourrait m’intéresser dans la façon d’être des gens, les films que je regarde, les clips de musique, les mimiques, les habitudes et les toques des gens. Je trouve ça très intéressant de voir le monde autrement depuis que je fais des ateliers théâtraux, je suis beaucoup plus attentif, beaucoup plus serin, et beaucoup plus amoureux de la vie. Je suis heureux, en tout cas plus qu’avant.
    Que seraient ces ateliers sans toi, ils ne seraient pas, merci beaucoup de nous offrir une aussi grande chance.

    Merci,

    Ci-dessous mes réponses concernant la saison 2007-2008 :
    Qu’est-ce que les ateliers d’improvisation théâtrale du Be’Ding BeDingue Théâtre vous a apportez ? :
    1) dans votre moi intérieur ?
    Amour, Générosité, Mise en valeur de l’Autre, Confiance et Lâcher Prise ! 😉
    2) dans votre votre vie sociale et personnelle ?
    Grâce au Lâcher Prise, je pense tout le temps à voix haute ce qui fait que je n’ai pas encore d’ami mais ce n’est pas grave car c’est un peu à la mode en ce moment… #DistanceSociale
    3) dans vos études ?
    Ecouter & Accepter -> Ecole de la Vie…
    4) dans votre famille ?
    je l’ai quittée depuis pour aller vivre à ~10000 km d’eux (mais cela n’a rien à voir avec toi Robert 😉 )
    5) dans votre créativité ?
    – J’Ecoute en prio ma Voix Intérieure pour me faire Plaisir
    – Je suis le flot de l’Univers
    6) et j’en oublie surement.
    – Salutations : « Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs !!!!…. »
    – Maître de Cérémonie : comment animer un spectacle d’improvisation avec des improvisateurs, Le Public et la Musique !
    Longue Vie au Be’Ding BeDingue Théâtre ! <3
    Et Merci Robert <3
    A Tous (surtout Toi qui es en train de lire mon commentaire) : Prenez soin de Vous et Aimez-Vous !
    Paix & Amour

    Cher Robert..tu m'as simplement ouvert une partie de mon cerveau que je ne connaissais pas le spectacle vivant libérateur. J'ai suivi tes ateliers à Porchefontaine quelques années et à ma plus grande joie tu m’as demandé de faire partie du Be’Ding…quel bonheur ces soirées après ma journée de boulot. Des raisons familiales et la distance m'ont obligées à quitter la troupe mais ce que tu m'as apporté me sert toujours. Je fais partie d'une troupe de théâtre avec le même esprit que toi les 3TCompagnie et pour certains exercices. Je te fais un clin d'œil .

    Cher Robert… les ateliers théâtraux m’ont apporté tellement de choses que je n’aurais pas la capacité de lister ici , mais je peux dire que pratiquement tout les jours j’entends ta voix qui m’explique les exercices et j’essaye tant que possible à les faites et à les transmettre à mes enfants… bien évidemment je suis loin d’être un modèle mais chaque séance de lecture avec mes enfants sont l’occasion de leurs faire faire des exercices… lire un document en pleurant en riant en étant en colère , et AR – TI CU LANT- EXA GE REMENT , en gromolo et le mieux c’est pour les poésies ( dis cette phrase en étant triste , fait nous sentir que c’est drôle , exprime plus de joies, reste de debout et fière tiens-toi droit force toi à aller le plus doucement possible ( parce que devant ta classe tu vas allez trop vite )
    Je lis des textes en faisant des accents
    (Bon là j’avoue je galère c’est toujours les même, j’ai pourtant été en Asie j’ai tout les jours tenté de les imiter en captant les rythmes, note et intonation mais y’a rien à faire je n’ai pas l’oreille d’ailleurs je ne parle pas deux mots anglais non plus personne comprend mon accent so frenchy)
    Rester positive et même dans les pires moments sont ma force et ma manière de vivre qui ont été renforcés grâce aux ateliers, assumés mes « excentricités» aussi ! Enseigner au enfant le droit de s’exprimer en écoutant son entourage sans ce couper la parole…
    Par contre les ateliers musicaux et les tripotages ce n’est toujours pas mon truc… (D’ailleurs ça m’arrange le covid)
    Bref dans ma vie de maman ça m’a beaucoup aidé, et y’a les jeux de sociétés qui commence à prendre beaucoup de place dans ma vie mais personne avec qui jouer enfin personne d’autre que mari et enfants…
    Ça fait déjà 2 septembre que j’ai tenté l’inscription mais trop tardive, la rentrée qui viens j’aurais plus qu’un enfant en compétition sportive le samedi jvais p’t’etre bien y repenser …
    Pensée du jour 2 … moi aussi mais quand j’ai réussi je passe à autre choses
    Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *